skip to Main Content

FAQ

Information virus corona

La situation concernant le virus corona est en constante évolution.

Le Secrétariat d’Etat à l’économie SECO fournit également des informations et des recommandations actualisées pour le monde du travail avec le FAQ « Pandémie et entreprises »

Comme l’Office fédéral de la santé publique OFSP sous le lien suivant: https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/empfehlungen-fuer-die-arbeitswelt.html.

Nous recommandons généralement : Veuillez en parler à votre employé-e afin de trouver des solutions aussi consensuelles et coopératives que possible. La situation actuelle est nouvelle et particulière pour nous tous. Plus la solidarité et la bonne volonté seront établies, mieux ce sera pour toutes les parties.

Toutes les personnes de plus de 65 ans et présentant l’une des affections préexistantes suivantes sont particulièrement exposées au coronavirus :

  • hypertension artérielle
  • Maladies respiratoires chroniques
  • Diabète
  • les maladies et les thérapies qui affaiblissent le système immunitaire
  • Maladies cardiovasculaires
  • Cancer

Ce groupe de personnes doit être spécialement protégé contre le coronavirus. Comme il n’est généralement pas possible de travailler dans un bureau à domicile avec une aide-domestique, les employeurs et les employés doivent décider ensemble si le travail peut être poursuivi avec les mesures d’hygiène appropriées. Si l’employé ne se présente pas au travail en raison de mesures de précaution, l’employeur n’est pas tenu de continuer à lui verser son salaire.

Dans ce cas, il est toutefois conseillé de trouver une solution concertée avec, par exemple, des congés, une compensation pour les heures supplémentaires ou un congé sans solde.

Si un-e employé-e est mis en quarantaine à cause du coronavirus, il ne peut pas travailler. Il s’agit d’une prévention du travail similaire à la maladie et à l’accident. Dans ce cas, l’employé a droit au maintien du paiement de son salaire sur présentation d’un certificat médical.

Oui, parce que l’employeur renonce volontairement au travail de son aide-ménagère. L’employé n’est pas non plus obligé de compenser ce travail. L’obligation de continuer à payer le salaire s’applique aux contrats de salaire mensuel ainsi qu’aux contrats de salaire horaire avec un nombre d’heures de travail fixe défini par contrat.

Il n’existe actuellement aucune directive officielle interdisant le travail domestique en raison du coronavirus.

Si un employé-e n’est ni empêché de travailler ni malade et s’absente du travail, il est vu comme un refus de travailler infondé.

Dans ce cas, votre employé-e n’a pas droit au maintien du paiement de son salaire.

Si le refus persiste, vous pouvez mettre fin au contrat avec votre aide-domestique sans préavis. Si l’employé-e ne se présente pas au travail, cela peut également être considéré comme un abandon de l’emploi.

Non. Les vacances ont un but récréatif. Ils ne peuvent pas être ordonnés à court terme par l’employeur. En général, les vacances doivent être commandées trois mois à l’avance.

Toutefois, des congés de courte durée peuvent être convenus conjointement si cela est dans l’intérêt mutuel de l’employeur et de l’employé (par exemple, un employé veut rester plus longtemps à la maison pour s’occuper de ses propres enfants).

Oui, si votre employé a un contrat de travail non résilié (permanent or non-permament) avec vous.

Le travail à temps partiel peut être demandé si l’employeur peut prouver que le virus corona entraîne une perte d’heures de travail pour l’employé (par exemple, en raison d’une baisse des ventes ou d’une fermeture ordonnée de l’entreprise). Cette justification fait partie de la demande de travail à temps partiel.

Cependant, du point de vue du quitt., il n’est guère possible, dans le cas des aides ménagères, de justifier une réduction du temps de travail par le virus corona. La crainte d’une infection mutuelle de l’employé et de l’employeur ne donne pas le droit à l’employeur de réduire ou d’annuler la durée du travail et n’est donc pas une raison suffisante pour demander une indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. Ce n’est que si le travail ne peut être effectué en raison d’une instruction officielle, par exemple en raison d’une interdiction stricte de sortie, que l’employeur doit avoir droit à une indemnité de courte durée.

quitt. ne pouvons pas répondre à la question de savoir si, en tant qu’employeur, vous avez droit à une indemnité pour travail à court terme et, malheureusement, nous ne pouvons pas non plus vous conseiller à ce sujet.

Vous trouverez ci-dessous un résumé de ce que vous devez prendre en considération lorsque vous demandez une indemnité pour travail à temps partiel :

  • Vous devez prouver dans la demande qu’il y a une perte d’heures de travail pour l’employé en raison du virus corona
  • L’employé doit accepter le travail à temps partiel par écrit à l’employeur
  • Vous devez fournir aux autorités la preuve des heures de travail de l’employé avant et après le début du travail à temps partiel (par exemple avec une liste Excel)
  • La période d’attente pour les demandes d’une indemnité a été supprimée, ce qui élimine toute participation des employeurs
  • Il faut compter environ 4 à 6 semaines avant que les autorités se prononcent sur votre demande (pendant ce temps, vous êtes toujours obligé de payer le salaire vous-même)
  • Si les autorités décident positivement, vous devez leur communiquer mensuellement les heures de travail effectives de votre employé pour examen
  • Si la décision est positive, l’assurance chômage paiera 80 % du salaire perdu et les cotisations sociales correspondantes

Vous trouverez ici le formulaire nécessaire pour demander une indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail :
https://www.seco.admin.ch/seco/fr/home/Arbeit/Arbeitslosenversicherung/leistungen/kurzarbeitsentschaedigung.html

Vous déposez votre demande auprès de l’office cantonal de l’emploi compétent :
https://www.arbeit.swiss/secoalv/fr/home/menue/institutionen-medien/adressen—kontakte.html

Si l’employé-e est empêché-e de travailler sans qu’il y ait faute de sa part parce qu’il a l’obligation légale de s’occuper de ses enfants, l’employeur doit lui accorder jusqu’à trois jours de congé et continuer à lui verser le salaire. Les parents doivent toutefois faire tout leur possible pour éviter de nouvelles absences en s’organisant de manière appropriée.

Grâce aux innovations communiquées par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) le 20 mars 2020, les parents ayant des enfants de moins de 12 ans peuvent désormais demander une compensation salariale auprès de la caisse de compensation compétente dès le quatrième jour à la maison.  L’indemnité s’élève à 80 % du salaire moyen, mais ne peut dépasser 196 CHF par jour.

Les parents et les employés peuvent trouver ici de plus amples informations et les formulaires nécessaires :

https://www.bsv.admin.ch/bsv/fr/home/assurances-sociales/eo-msv/grundlagen-und-gesetze/eo-corona.html

Nous recommandons : cherchez une solution mutuelle avec votre aide ménagère – même les idées créatives sont actuellement autorisées.

Les employeurs sont tenus de continuer à verser à leurs employés 100 % de leur salaire en cas de maladie (corona ou autre) pendant une certaine période. Selon le Code des obligations suisse (CO), la période minimale est de trois semaines au cours de la première année de travail, après quoi le salaire doit être versé pendant une période raisonnablement plus longue, en fonction de la durée de la relation de travail et des circonstances particulières. Selon la pratique des tribunaux, le salaire est basé sur le barème de maintien des salaires du canton concerné.

Le droit au maintien du salaire est calculé par année de travail et recommence à chaque année de travail. Plusieurs absences au cours de la même année sont additionnées. En cas de salaire irrégulier, le calcul est basé sur une période représentative allant jusqu’à un an.

Certificat médical

Dans le cas d’un certificat médical, l’employeur peut s’adapter à la situation actuelle et l’exiger au plus tôt à partir du cinquième jour de maladie (sinon, comme d’habitude, à partir du troisième jour). De cette manière, les établissements de soins ne sont pas grevés d’une charge supplémentaire.

Assurance indemnités journalières (IJM)

La souscription d’une assurance indemnités journalières (IJM) en cas de maladie est facultative pour l’employeur. Une assurance indemnités journalières protège l’employeur de l’obligation légale de maintien du paiement du salaire (voir à ce sujet le mot-clé «Maladie») et l’employé-e de maison d’une perte de salaire prématurée.
Si l’employeur a souscrit une assurance indemnités journalières (IJM) facultative, il continue à payer au moins 80% du salaire moyen pendant le délai d’attente (chez quitt.ch le délai d’attente est de 30 jours). En cas de maladie prolongée, l’assurance IJM continue à verser à l’employé-e 80% de son salaire pendant une durée maximale de 730 jours.

Non.

L’employeur ne peut pas simplement mettre fin à l’emploi en raison de la pandémie de Corona. Les délais de préavis convenus par contrat et l’obligation de continuer à verser le salaire jusqu’à la fin du délai de préavis restent applicables. Même pendant la pandémie de Corona, l’employeur peut mettre fin à l’emploi sans préavis que si l’employé refuse de travailler sans un ordre officiel de le faire. Pour cette question et d’autres, veuillez également consulter les questions 1 à 7 de la compilation du Seco « FAQ Pandémie et opérations« .

Renseignements dordre général 

quitt. sadresse aux employeurs privés de travailleurs domestiques. 

Le travail domestique comprend les activités suivantes dans les ménages privés:  

  • aide au ménage 
  • jeune fille au pair 
  • baby-sitter 
  • garde denfants 
  • aide à domicile 
  • assistance aux tâches 
  • aide-soignant-e 
  • personnel auxiliaire effectuant des travaux dans la maison, lappartement ou autour de la maison (p. ex. jardinage). 

Le terme service domestique ninclut pas les activités dans les immeubles résidentiels à lextérieur des appartements et dans les immeubles à usage commercial (p. ex. conciergerie).  

Pour les employeurs, quitt. prend en charge lassurance, lenregistrement et le décompte de leurs travailleurs domestiques sauprès des autorités compétentes 

Non, malheureusement les personnes morales ne peuvent pas utiliser les services de quitt. pour leurs employé-e-s. Cela sexplique principalement par le fait que dautres cadres juridiques sont pertinents et que les prestations dassurance ne sappliquent quaux personnes privées du ménage. 

Dans le cadre du processus dinscription, en tant quemployeur, vous autorisez quitt. par voie électronique à communiquer et traiter en votre nom avec les caisses de compensation, les autorités fiscalesla caisse de pension et les partenaires dassurance concernés, ainsi quà fournir des informations et accepter des avoirs. La procuration est une règle des autoritésquitt. ne peut pas travailler pour vous sans votre consentement. 

En tant quemployeur, quitt. vous enregistre auprès de toutes les autorités cantonales compétentes, et déclare et décompte auprès delles tous les travaux effectués. Les autorités additionnent chaque année toutes les déclarations de salaire dun même employeur et établissent un compte global. Pour que ce décompte corresponde au total des salaires déclarés, il est impératif que quitt. déclare aux autorités toutes les heures travaillées pour le même employeur. Si vous soumettez indépendamment une déclaration de salaire supplémentaire avec le même numéro de compte employeur (par ex. pour le tuteur qui ne travaille que quelques heures par an), il y aura des incohérences dans la composition des comptes globaux, ce qui entraînera un travail supplémentaire considérable pour quitt. Si, dans des situations exceptionnelles, vous souhaitez expressément ne pas décompter certain-e-employé-e-via quitt., il est impératif quun autre membre de votre famille agisse en tant quemployeur vis-à-vis dun-e tel-le employé-e et soit enregistré indépendamment en tant quemployeur distinct auprès des autorités compétentes.  

En règle générale, vous pouvez utiliser quitt.ch pour le décompte rétroactif d’un rapport de travail. Toutefois seulement pour lannée en cours, car lannée précédente a déjà terminée.  

Dans des cas exceptionnels, des déclarations ultérieures peuvent être réalisées. Dans certains cas, les autorités facturent des intérêts moratoires et des frais supplémentaires pour le règlement rétroactif. En fonction de leffort à fournir, quitt.ch facture alors CHF 120.- par heure de travail supplémentaire occasionnée. Veuillez noter que seuls les employé-e-s qui sont employables à 100% au moment de leur déclaration à quitt. peuvent être décomptés rétroactivement. 


Chaque cas devant faire l’objet d’un contrôle individuel, nous vous prions de bien vouloir contacter nos conseillers par téléphone. 

Contact 

043 505 18 02
Lundi au Vendredi 
9 - 12 h/ 14 - 17 h 

Non, en principe, tous les employé-e-s doivent avoir un permis de travail valide. Lemployeur est responsable de lobtention du permis de travailquitt.ch ne contrôle pas les permis de travail et ne communique pas avec le service des migrations. 

Non, tous les employé-e-sont toujours directement employé-e-s par un employeur privé avec un contrat de travail et non par quitt. quitt. soutient lemployeur et prend en charge toutes les tâches administratives, telles que lenregistrement, le décompte et les assurances des employé-e-s. 

Oui – en principe, vous pouvez utiliser vos employé-e-s à différents endroits. Pour garantir la couverture dassurance accidentsles lieux de travail et ladresse doivent être explicitement indiqués dans la description du contrat de travail. 

Attention ! Si les lieux de travail ne se trouvent pas dans le même canton, vous devez créer des contrats séparés pour chaque lieu, car la déclaration de salaire est fait séparement par canton auprès des caisses de compensation. 
Veuillez noter toutefois que votre employé-e de maison ne peut pas travailler dans des ménages privés de tiers en dehors de votre famille dans le cadre de vos rapports de travail. Pour cela, vous aurez besoin dun permis officiel pour lembauche de personnel. 

Oui, cest possible. Après lenregistrement du salarié et létablissement du contrat de travail, veuillez envoyer un bref e-mail à support@quitt.ch en précisant que le salarié est un membre de votre famille. Ceci est important pour la sélection correcte de la procédure de décompte de la caisse de compensation. Pour les membres de la famille, seule la procédure de décompte ordinaire est disponible. 

Service quitt.

Le service quitt. se compose des prestations suivantes, adaptées en fonction de vos besoins. Sur la base de vos informations, nous savons quelles sont les éléments pertinents pour vos relations de travail.

Enregistrement auprès de toutes les autorités concernées:

quitt. enregistre tous les employeur-e-s et employé-e-s auprès de la caisse de compensation compétente et, le cas échéant, auprès de l’administration fiscale compétente et de notre caisse de pension.

Conclusion de lassurance accidents obligatoire:

quitt. conclut l’assurance accidents obligatoire pour les accidents du travail pour tous les employeurs. Dans le cas de relations de travail avec au moins 8 heures de travail par semaine, une assurance accidents non professionnels est également automatiquement souscrite pour les employé-e-s.

Un contrat de travail juridiquement correct:

Sur la base de vos données contractuelles, quitt. établit un contrat de travail individuel pour vos relations de travail, que vous pouvez télécharger sous forme de fichier PDF.

Décomptes de salaire mensuels et certificat de salaire annuel:

Dans votre compte client personnel, vous pouvez télécharger les décomptes de salaire mensuels et les certificats de salaire annuels pour chaque relation de travail. Ces pièces sont automatiquement créées en fonction des données que vous saisissez.

quitt. déclare tous les salaires bruts par année civile pour chaque employeur aux caisses cantonales de compensation, aux partenaires d’assurance et, le cas échéant, à l’administration fiscale cantonale et à la caisse de pension. quitt. règle ensuite toutes les factures pertinentes de ces institutions et clarifie les écarts éventuels.

Support client personnalisé et modèles pratiques:

Si vous avez des questions ou avez besoin d’éclaircissements, veuillez contacter notre service clientèle par e-mail ou par téléphone pendant les heures de bureau. Votre compte client personnel contient également des modèles pratiques pour les lettres de licenciement, les références d’emploi ou les reçus de clé.

Caisse de compensation:

Si vous employez du personnel de maison en tant qu’employeur privé, vous êtes tenu de verser des cotisations d’assurances sociales à la caisse cantonale de compensation. Au début du contrat avecd vos employé-e-s, quitt. vous enregistre automatiquement en tant qu’employeur auprès de cette autorité. Sur la base de vos coordonnées, quitt. décide s’il est nécessaire de vous inscrire à la procédure de décompte simplifiée ou à la procédure ordinaire et indique les taux de cotisation correspondants pour vos décomptes de salaire dans votre compte client personnel.

 

Administration fiscale:

Les revenus des salariés étrangers sont soumis à une retenue à la source. Sur la base de quelques questions concernant l’employé-e, quitt. détermine si votre employé-e de maison est soumis-e à la retenue à la source. Si tel est le cas, quitt. déclare automatiquement votre employé-e de maison à l’administration fiscale cantonale compétente, lui transmet toutes les informations nécessaires sur ses revenus et sa situation de vie et indique le taux d’imposition à la source applicable sur votre compte client personnel.

 

Caisse de pension:

Pour les relations de travail dont le salaire brut est supérieur à CHF 1’777.50 par mois ou CHF 21’330 par an, les employeurs sont tenus d’enregistrer leurs employé-e-s auprès d’une institution de prévoyance professionnelle (LPP/2e pilier).

quitt. coopère à cet effet avec la caisse de pension PK-AETAS. Si le salaire est supérieur au seuil d’entrée LPP, quitt. déclare automatiquement vos employé-e-s à la caisse de pension et indique les cotisations à payer pour les décomptes de salairedans votre compte client.

quitt. s’occupe en votre nom de la correspondance et de la communication avec les autorités et organisations mentionnées ci-dessus. Ceci inclut également la déclaration annuelle de tous les salaires bruts décomptés et le paiement ultérieur des cotisations, taxes et primes facturées.

Sur la base de vos données personnelles, quitt. vous remettra un décompte de salaire correct et vous donnera un aperçu des coûts de l’employeur sur votre compte client pour chaque emploi.

Les cotisations sociales obligatoires suivantes sont calculées sur la base du salaire brut:

  • Assurance vieillesse et survivants (AVS)
  • Assurance invalidité (AI),
  • Allocations pour perte de gain (APG)
  • Assurance chômage (AC)
  • Caisse d’allocations familiales (CAF)
  • Assurance accidents (LAA)

Si vos salarié-e-s sont soumis-e-s à l’impôt à la source, le barème applicable est stocké pour le calcul du salaire.
Le taux de l’impôt à la source dépend de l’emploi et de la situation de vie des employé-e-s et est déterminé par l’administration fiscale cantonale.

Si vos employé-e-s sont affilié-e-s à la caisse de pension par quitt., les cotisations correspondantes seront également déposées sur le décompte de salaire. Les cotisations LPP sont calculées sur la base du salaire brut, de l’âge et de la charge de travail et sont payées à 50% par l’employeur et par l’employé-e.

quitt. souscrit toujours une assurance accidents du travail obligatoire pour vos employé-e-s et, s’ils ou elles travaillent plus de 8 heures par semaine, également une assurance accidents non professionnels. Vous avez également la possibilité de couvrir individuellement vos risques en tant qu’employeur par des assurances complémentaires.
En fonction de votre choix, les primes d’assurance supplémentaires correspondantes seront intégrées dans vos décomptes de salaire.

Le certificat de salaire atteste du salaire brut convenu de l’employé-e, de toutes les retenues salariales, des retenues à la source payées, du salaire net payé et de toutes les dépenses payées. En tant qu’employeur, vous pouvez télécharger ce document dans votre espace client pour le distribuer à vos employé-e-s et vos employé-e-s doivent le joindre à leur déclaration d’impôt annuelle.

Toutes les déductions et cotisations sont toujours à jour, car quitt. ajuste automatiquement chaque année tous les tarifs et taux de cotisation pour toutes les assurances sociales, les administrations fiscales et les compagnies d’assurance dans tous les cantons.

Pour les relations de travail dont le salaire brut est supérieur à CHF 1’777.50 par mois ou CHF 21’330 par an, les employeurs sont tenus d’enregistrer leurs employé-e-s auprès d’une institution de prévoyance professionnelle (LPP/2e pilier). quitt. collabore avec la caisse de pension PK-AETAS pour inscrire votre employé-e de maison à une prévoyance professionnelle. Votre employé-e est affilié-e à cette caisse de pension par quitt. et économise ainsi un avoir dans le 2e pilier. Le montant des cotisations dépend du salaire brut, de l’âge et du degré d’emploi et est payé à 50% par l’employeur et à 50% par l’employé-e.

Si le salaire dépasse le seuil LPP mentionné ci-dessus, quitt. enregistre automatiquement votre employé-e auprès de la caisse de pension. En tant qu’employeur, vous pouvez vous épargner les tracas liés à la recherche d’une caisse de pension appropriée, à l’affiliation, à l’enregistrement de vos employé-e-s et au paiement de factures régulières.
quitt. s’occupe pour vous de toute la communication et de la gestion de la caisse de pension.

Veuillez contacter notre service d’assistance pour les demandes d’allocations familiales. Nos experts se feront un plaisir de vous aider à remplir les formulaires nécessaires. Après acceptation de la demande par la caisse de compensation, quitt. intégrera le paiement des indemnités dans les décomptes de salaire correspondants de vos employé-e-s et en tiendra compte dans la déclaration de fin d’année. Voir l’ABC de l’employeur pour de plus amples renseignements sur les allocations familiales.

En règle générale, quitt. reçoit et traite l’ensemble de la correspondance avec toutes les autorités dans le cadre de vos relations de travail. Si vous recevez néanmoins une lettre directe des autorités, veuillez nous faire parvenir cette correspondance soit par la poste (ServiceHunter AG, Birmensdorferstr. 94, 8003 Zurich), soit par e-mail (support@quitt.ch)

Le service quitt. est automatiquement prolongé d’un an à partir du 1er janvier de l’année suivante s’il existe une relation de travail active sur le compte my. quitt. au 31 décembre de l’année précédente et si le service quitt. n’a pas pris fin à la fin de l’année précédente. Il en va de même pour toutes les assurances complémentaires sélectionnées. Le service quitt. peut être résilié à tout moment jusqu’au 31.12. de l’année en cours sur votre compte my. quitt. sous « Mon abonnement ».

Dépenses

Vous avez le choix entre trois tarifs pour le service quitt.:

Start:

Flexibilité maximale avec des frais de service de CHF 0 et une commission de 8% du salaire brut – minimum CHF 29 et maximum CHF 129 par mois décompté. Pas de durée minimale, pas de préavis – vous ne payez que si vous utilisez le service quitt., c’est-à-dire si vous saisissez les heures travaillées par vos employé-e-s dans l’espace client personnel et que des décomptes de salaire sont créés. Si vous n’employez pas d’employé-e-s dans un mois et que vous n’avez pas besoin de décomptes de salaire, vous n’aurez pas de frais à payer. La commission de 8% et les primes d’assurance vous seront facturées lors de l’établissement des décomptes de salaire. Veuillez noter que la couverture d’assurance pour vos employé-e-s n’est disponible que pour les mois au cours desquels les avantages sociaux sont décomptés.

quitt. vous recommande ce tarif si vous adhérez au service quitt. pendant l’année ou pour les relations de travail de courte durée.

Comfort:

Notre best-seller pour les contrats à durée indéterminée avec un salaire mensuel inférieur à CHF 1’450 ou un salaire annuel jusqu’à CHF 17’400. Avec cet abonnement annuel, vous payez une commission unique de CHF 120 par année civile et une commission de 5% sur le salaire brut. La commission de 5% et les primes d’assurance vous seront facturées lors de l’établissement des décomptes de salaire. Les frais de service de CHF 120 vous seront facturés une fois que vous vous serez inscrit avec succès au service quitt. et ensuite une fois par an par employeur. Veuillez noter que la couverture d’assurance LAA est valable aussi longtemps que vos contrats de travail à durée indéterminée sont déposés sur votre compte my.quitt. Les primes d’assurance pour les autres assurances ne sont facturées que pour les mois au cours desquels le travail de vos employé-e-s est décompté.

 

Flat:

Le tarif avec le meilleur rapport qualité/prix pour les contrats de travail à durée indéterminée avec un salaire mensuel supérieur à CHF 1’450 ou un salaire annuel supérieur à CHF 17’400. En tant qu’employeur, vous payez une fois par année civile un forfait de CHF 990. pour le service quitt. – aucune commission supplémentaire sur le salaire brut ne sera nécessaire. Les frais de service de CHF 990 sont facturés une fois que vous vous êtes inscrit avec succès au service quitt. et ensuite une fois par an par employeur.

Veuillez noter que la couverture d’assurance LAA est valable aussi longtemps que vos contrats de travail à durée indéterminée sont déposés sur votre compte my.quitt. Les primes d’assurance pour les autres assurances ne sont facturées que pour les mois au cours desquels le travail de vos employé-e-s est décompté.

Vous ne savez pas quel tarif convient à votre relation de travail? Nous calculons ici le taux approprié.

Non, ce n’est pas possible. quitt. souscrit une assurance accidents auprès de Bâloise Assurances pour chaque employeur et calcule les primes d’assurance correspondantes dans le cadre des décomptes de salaire mensuels. En cas de modification des primes, celles-ci seront automatiquement ajustées par quitt. quitt. soutient également les employeurs en cas de sinistre et veille à ce que les prestations d’assurance soient versées correctement. Ce service n’est possible qu’en collaboration avec Bâloise Assurances. Pour pouvoir utiliser le service quitt., il est obligatoire de souscrire une assurance LAA via quitt.

Oui, vous pouvez modifier le tarif de votre compte my.quitt. à tout moment. La modification de l’échelle salariale est valable à partir du prochain décompte de salaire mensuel pour tous vos contrats de travail actuels. Veuillez noter qu’en cas de changement de tarif en cours d’année, la totalité des frais de service du tarif précédent et du nouveau tarif sélectionné seront facturés. Les frais de service déjà payés pour tout autre tarif ne seront pas remboursés et ne seront pas déduits du nouveau tarif. Dans ce contexte, quitt. recommande de modifier les tarifs au 1er janvier de chaque année.

Inscription

Vous trouverez différentes possibilités sur notre page d’accueil pour vous inscrire en tant que nouveau client.
Celles-ci sont marquées chacune par le mot « Enregistrer ».

Sur la page d’inscription, vous serez guidé pas à pas à travers le formulaire d’inscription. Vous sélectionnez ici le tarif souhaité pour votre service.quitt ainsi que les polices d’assurance souhaitées. Vous nous fournirez alors votre adresse e-mail, vos coordonnées personnelles et un mot de passe. Avec votre adresse e-mail et votre mot de passe, vous pourrez à l’avenir vous connecter à votre compte client personnel. Votre acceptation des conditions générales et de la déclaration de protection des données de ServiceHunter AG, des conditions d’assurance et des déclarations de protection des données des partenaires d’assurance ainsi que l’octroi d’une procuration à ServiceHunter AG complètent l’enregistrement.

Dès que vous cliquez sur « Inscrivez-vous maintenant », votre contrat avec quitt. devient juridiquement valable.
Vos données sont stockées et vous pouvez accéder à vos informations à tout moment. Vous serez automatiquement redirigé vers votre compte client personnel, votre compte my.quitt. Ici, vous pouvez commencer directement et gérer vos relations de travail.

Pour que quitt. puisse commencer à gérer également vos embauches, vous devez d’abord saisir vos employé-e-s et leurs contrats de travail. Dès que ces données ont été collectées, nous commençons à enregistrer la relation de travail auprès des autorités compétentes. Nous attirons votre attention sur le fait que l’enregistrement officiel des relations de travail doit avoir lieu dans les 30 jours suivant la date de début du contrat de travail. Vous nous facilitez la tâche si vous nous fournissez toutes les données nécessaires dans ce délai.

Pour vous inscrire en tant que nouveau client, vous avez besoin d’une adresse e-mail, de vos données personnelles en tant qu’employeur et de votre numéro d’assurance sociale à 13 chiffres (numéro AVS), que vous trouverez sur votre carte d’assurance maladie.

Si vous souhaitez vous inscrire en tant que représentant légal d’un employeur, vous pouvez saisir ces données dans le compte client dans une deuxième étape après l’inscription de l’employeur. Veuillez toutefois toujours entrer les données de l’employeur en premier lieu lors de l’inscription, car cette personne doit être celle qui donne procuration à ServiceHunter AG.

Pour l’enregistrement de l’employé-e, vous avez besoin de:

  • prénom, nom de famille
  • adresse (rue, code postal, ville)
  • date de naissance
  • IBAN
  • numéro AVS
  • nationalité
  • statut matrimonial
  • en cas d’obligation LPP: date du mariage ou du divorce

Si l’employé-e n’est pas suisse et n’est pas titulaire d’un permis C, les informations supplémentaires suivantes sont nécessaires pour l’enregistrement à l’impôt à la source:

  • nationalité du partenaire
  • charge de travail des autres relations de travail
  • informations sur l’activité lucrative du partenaire
  • nombre d’enfants
  • appartenance religieuse

Vous pouvez télécharger et imprimer la fiche d’information « Inscription facile sur quitt. ». Cela vous permet de savoir à l’avance quelles informations vous devez demander à votre futur-e employé-e.

En cliquant sur « Inscrivez-vous maintenant », vous êtes redirigé sur votre compte my.quitt. et devenez client de quitt.

Pour que quitt. puisse commencer son travail, vos employé-e-s et les contrats de travail correspondants doivent d’abord être enregistrés. Dès que ces données ont été collectées dans leur intégralité, nous commençons à enregistrer la relation de travail auprès des autorités compétentes. Nous attirons votre attention sur le fait que l’enregistrement officiel des relations de travail doit avoir lieu dans les 30 jours suivant la date de début du contrat de travail. Vous nous facilitez la tâche si vous nous fournissez toutes les données nécessaires dans ce délai.

Sur la base de vos données, quitt. sait ce qu’il faut faire :

  • Nous vous enregistrons en tant qu’employeur auprès de la caisse cantonale de compensation compétente.
  • Nous enregistrons vos employé-e-s auprès de la caisse cantonale de compensation compétente selon la procédure de décompte appropriée.
  • Nous enregistrons vos employé-e-s – si nécessaire – auprès de l’autorité fiscale cantonale compétente pour l’impôt à la source.
  • Nous enregistrons vos employé-e-s – si nécessaire – auprès de la caisse de pension PK-AETAS.
  • Nous déclarons les salaires bruts à toutes ces autorités et nous nous assurons que les cotisations correctes sont comptabilisées et payées à temps.
  • Nous nous occupons de toutes les communications et correspondances avec tous ces organismes compétents.
  • Nous vous assistons dans le traitement des demandes de prestations d’assurance et des demandes d’allocations familiales ou d’allocations de maternité.
  • Nous sommes à votre disposition en tant qu’interlocuteur pour des questions individuelles concernant vos conditions de travail par e-mail et par téléphone.
  • Sur votre compte personnel my.quitt., vous pouvez télécharger à tout moment tous les documents importants tels que les contrats de travail, les décomptes de salaire, les certificats de salaire et les certificats d’assurance.
  • Sur notre blog, vous trouverez également des articles utiles avec des conseils et des informations sur tous les aspects de votre emploi, y compris des documents pratiques à télécharger.

Compte my.quitt.

Le compte my.quitt. est votre compte client personnel chez quitt. Après votre inscription, vous serez automatiquement redirigé vers votre compte my.quitt. et pourrez commencer immédiatement. Dans votre espace client, vous gérez vos relations de travail:

  • Saisie de vos employé-e-s
  • Création de contrats de travail
  • Enregistrement des heures travaillées
  • Téléchargement des décomptes de salaire mensuels, des certificats de salaire annuels, des aperçus des coûts et des certificats d’assurance
  • Personnalisation des paramètres de votre compte personnel

Votre compte my.quitt. fonctionne comme un compte prépayé sur lequel vous pouvez payer par virement bancaire en ligne ou par bulletin de versement. Vos acomptes versés sur le compte my.quitt. servent à payer les frais de service quitt. ainsi que toutes les cotisations aux assurances sociales, retenues à la source et primes d’assurance. Si vous le souhaitez, quitt. peut également payer le salaire de vos employé-e-s à partir de ce compte.

Vous pouvez recharger votre compte my.quitt. par virement bancaire dans le système bancaire en ligne de votre banque en utilisant le bulletin de versement orange ou au guichet bancaire en utilisant le bulletin de versement orange physique. Vous trouverez toutes les informations concernant les acomptes et votre numéro de référence personnel sur votre compte my.quitt. dans la rubrique « Paiements ». Vous pouvez également y commander des bulletins de versement physiques.

Veuillez vous assurer d’utiliser votre numéro de référence personnel lorsque vous effectuez le dépôt afin que le virement puisse être alloué à votre compte my.quitt.

Vous pouvez utiliser le compte my.quitt. sans le recharger si vous payez vous-même les salaires mensuels de vos employé-e-s. Par contre, les cotisations sociales, les primes d’assurance, les retenues à la source ou les commissions du service quitt. dues sont portées à votre compte my.quitt. avec chaque décompte de salaire. Votre compte aura alors un solde négatif, qui sera affiché sur la page d’accueil de votre compte my.quitt. quitt. vous rappellera régulièrement que vous devez recharger votre compte my.quitt., mais ne bloquera aucune fonction si vous ne répondez pas à cette demande. Toutefois, vous devez avoir réglé votre compte my.quitt. au plus tard le 10 janvier de l’année suivante. Si tel n’est pas le cas, quitt. supprimera automatiquement toutes les heures de travail enregistrées pour l’année concernée de votre compte sans vous consulter, annulera toutes les inscriptions auprès des autorités et des compagnies d’assurance et ne fera aucune déclaration pour vous.

A partir du 10 janvier, quitt. effectuera en votre nom la déclaration de fin d’année de tous les salaires de l’année précédente auprès de toutes les autorités compétentes. Par conséquent, vous ne pouvez plus saisir de données pour l’exercice précédent après le 10 janvier. Les exceptions ne sont malheureusement pas possibles. Si vous avez oublié d’enregistrer les heures de travail de l’année précédente, nous vous demandons d’enregistrer ces heures de travail dans l’année en cours.

Lorsque vous mettez fin au service quitt., toutes les prestations de l’année en cours sont déclarées aux caisses d’assurances sociales, aux administrations fiscales et aux compagnies d’assurances. Une fois ce processus terminé, vous pouvez vous faire rembourser les acomptes versés en trop sur votre compte bancaire privé ou sur votre compte postal.

Assurances quitt.

Tous les employé-e-s en Suisse doivent être obligatoirement assurés par leur employeur contre les accidents professionnels (AAP). L’assurance accidents non professionnels (AANP) est également obligatoire pour les
employé-e-s travaillant au moins 8 heures par semaine. Les cotisations pour l’assurance AAP sont payées par l’employeur, les cotisations pour l’assurance AANP sont déduites du décompte de salaire de l’employé-e.

quitt. souscrit ces assurances obligatoires pour l’AAP et l’AANP pour tous vos employé-e-s en votre nom auprès de Bâloise Assurances. À partir du troisième jour suivant le jour de l’accident, l’assurance accidents verse une indemnité journalière égale à 80% du salaire brut. En cas de sinistre, quitt. prend en charge la notification du sinistre, communique avec le partenaire d’assurance et prend en charge le paiement des indemnités journalières éventuelles. Vous et vos employé-e-s êtes tenu-e-s de nous signaler immédiatement les accidents.

La prime d’assurance de l’AAPs’élève actuellement à 0,5% du salaire brut, mais au moins CHF 8,35 par mois, et pour l’AANP à 1,6% du salaire brut, mais au moins CHF 8,35 par mois. quitt. calcule automatiquement les primes dans le cadre du décompte mensuel.

Non, ce n’est pas possible. quitt. souscrit une assurance accidents auprès de Bâloise Assurances pour chaque employeur et calcule les primes d’assurance correspondantes dans le cadre des décomptes de salaire mensuels. En cas de modification des primes, celles-ci seront automatiquement ajustées par quitt. quitt. soutient également les employeurs en cas de sinistre et veille à ce que les prestations d’assurance soient versées correctement. Ce service n’est possible qu’en collaboration avec Bâloise Assurances. Pour pouvoir utiliser le service quitt., il est obligatoire de souscrire une assurance selon la LAA via quitt.

Contrairement à l’assurance accidents, la souscription d’une assurance indemnités journalières en cas de maladie est facultative. En tant qu’employeur, vous êtes légalement obligé de continuer à payer le salaire de vos employé-e-s en cas de maladie.

L’assurance indemnités journalières en cas de maladie couvre votre obligation de continuer à payer le salaire et protège votre employé-e contre la perte de salaire en cas de maladie. En cas de maladie, après un délai d’attente de 30 jours, des indemnités journalières s’élevant à 80% du salaire brut sont versées pendant 2 ans au maximum à titre de paiement continu du salaire. quitt. souscrit cette assurance pour vous auprès de Bâloise Assurances sur demande. Les cotisations à l’assurance IJM sont payées à 50% par l’employeur et à 50% par l’employé-e. quitt. calcule automatiquement les primes dans le cadre du décompte de salaire mensuel.

Combien coûte cette assurance?

  • frais de service annuels de CHF 49.00 par employeur, payable à la conclusion du contrat.
  • plus une prime d’assurance de 2,0% du salaire brut décompté

Vous pouvez à tout moment sélectionner cette assurance complémentaire dans le cadre de votre inscription ou l’ajouter à votre compte my.quitt.

En règle générale, les dommages causés à votre domicile dans le cadre du travail sont exclus de l’assurance responsabilité civile privée de vos employé-e-s. Notre assurance comble cette lacune.

La casco ménage couvre les dommages causés par vos employé-e-s aux biens mobiliers de votre ménage. Les frais de réparation ou de remplacement sont remboursés par sinistre jusqu’à concurrence de CHF 3’000. La franchise par sinistre est de CHF 50. quitt. peut souscrire cette assurance pour vous auprès de Bâloise Assurances si vous le souhaitez. Les cotisations à cette assurance sont payées par l’employeur et sont automatiquement déduites du décompte de salaire mensuel.

Combien coûte cette assurance?

  • frais de service annuels de CHF 19.00 par employeur, payable à la conclusion du contrat.
  • plus une prime d’assurance de 0,9% du salaire brut décompté

Vous pouvez à tout moment sélectionner cette assurance complémentaire dans le cadre de votre inscription ou l’ajouter à votre compte my.quitt.

En règle générale, les litiges qui vous concernent en tant qu’employeur privé ne sont pas couverts par une assurance juridique privée. Notre assurance couvre cette lacune et vous protège entièrement en cas de conflit de travail avec vos employé-e-s.

L’assurance protection juridique couvre les frais d’avocat et de justice jusqu’à CHF 100’000. Il n’y a pas de montant minimum en litige, pas de franchise et pas de délai d’attente. quitt. souscrit cette assurance pour chaque employeur avec Assista sur demande.

Combien coûte cette assurance?

  • cotisation annuelle d’assurance de CHF 35.00 par employeur, payable à la conclusion du contrat.
  • plus une prime de service de 0,6% du salaire brut décompt

Vous pouvez à tout moment sélectionner cette assurance complémentaire dans le cadre de votre inscription ou l’ajouter à votre compte my.quitt..

Les frais de service sont dus une fois par an, soit lors de la conclusion d’un contrat de service quitt., soit en cas de renouvellement automatique du contrat au 1er janvier de l’année en cours. Pour les frais de service, quitt. contracte l’assurance appropriée auprès du partenaire d’assurance, met en œuvre les primes d’assurance correctes dans vos décomptes de salaire, les règle avec les partenaires d’assurance et prend en charge la gestion des sinistres en cas de sinistre.

Les primes d’assurance sont fixées par le partenaire d’assurance et compensent les prestations d’assurance sous-jacentes. Les primes sont révisées annuellement et mises à jour si nécessaire. quitt. facture ces primes 1:1 aux clients finaux sans leur facturer de marge supplémentaire.

En cas de sinistre impliquant votre employé-e, veuillez nous contacter immédiatement par e-mail ou en appelant notre service clientèle. quitt. clarifie d’abord les circonstances du sinistre, vous explique la suite du processus de sinistre et vous envoie les formulaires nécessaires pour le signaler.

La couverture d’assurance LAA existe tant que des relations de travail à durée indéterminée sont enregistrées sur votre compte my.quitt. et que les primes d’assurance correspondantes sont facturées – indépendamment du fait qu’un salaire soit réglé ou non pour un mois donné.

Les primes d’assurance pour les autres assurances ne sont facturées que pour les mois au cours desquels le travail de vos employé-e-s est décompté. Dans le cas de l’assurance indemnités journalières en cas de maladie et de la casco logement, les sinistres ne peuvent être déclarés que pour les périodes pendant lesquelles des prestations de travail sont décomptées. L’assurance protection juridique est valable sans interruption pour l’année civile en cours.

La couverture d’assurance pour toutes les polices d’assurance commence à la date de début du premier contrat de travail enregistré. Si la date de début du premier contrat de travail est passée, la couverture d’assurance commence à la date d’inscription au service quitt. Nous attirons votre attention sur le fait qu’il n’y a pas de couverture d’assurance rétroactive.

En Suisse, tous les salariés doivent être obligatoirement assurés contre les accidents du travail (LAA) par leur employeur. L’assurance contre les accidents non professionnels (ANP) est également obligatoire si vous travaillez au moins 8 heures par semaine. Une ANP couvre les accidents qui se produisent pendant le temps libre. 

 Si la relation de travail est terminée ou si la charge de travail est réduite à moins de 8 heures, la ANP ne s’applique plus. La couverture ANP doit alors être souscrite par l’employeur en complément de l’assurance maladie ou – dans une phase transitoire de six mois maximum – sous la forme d’une assurance par convention. 

Une assurance par convention prolonge la LAA existante de l’ancien employeur. Il est payé par l’ancien employé lui-même. L’objectif est de faire en sorte qu’un employé qui commence bientôt un nouvel emploi avec une couverture LAA n’ait pas à changer deux fois d’assurance. L’employeur est légalement tenu d’informer l’employé de la possibilité de souscrire une assurance conventionnelle. 

Protection des données

« Nous » sommes ServiceHunter AG, Birmensdorferstrasse 94, 8003 Zurich (« ServiceHunter »), qui exploitons le service en ligne quitt. (le « site web »). ServiceHunter est responsable du traitement et de la protection de vos données personnelles.

Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant le traitement de vos renseignements personnels,
vous pouvez communiquer avec nous comme suit:

E-mail: support@quitt.ch

Téléphone: 043505151802

Nous nous efforcerons de répondre à vos questions ou préoccupations dans les plus brefs délais dès réception.

« données à caractère personnel » ou « données« : toute information concernant une personne physique identifiée ou identifiable.

« Traitement » signifie tout traitement de vos données personnelles. Lorsque nous traitons des données personnelles, cela signifie, par exemple, que nous collectons, stockons, utilisons, transmettons ou supprimons ces données.

Lors de l’utilisation du site et de nos services, certaines données personnelles sont collectées et traitées.

Les données personnelles que nous traitons comprennent:

  • nom et prénom
  • adresse
  • numéro de téléphone
  • adresse e-mail
  • date de naissance
  • langue de correspondance
  • numéro AVS
  • statut matrimonial
  • titre de séjour
  • utilisation des services
  • données techniques d’utilisation (adresse IP, type de navigateur, temps d’accès)
  • publicité montrée
  • données relatives à la santé; les « données relatives à la santé » sont une catégorie spécifique de données à caractère personnel relatives à la santé physique ou mentale d’une personne physique, y compris la fourniture de services de santé. Il s’agit, par exemple, des rapports médicaux, de la cause d’un accident, de la présence d’une maladie et de l’incapacité de travailler. Les données relatives à la santé sont spécialement protégées par la loi.

Lors de l’utilisation du site web et de nos services, certaines données personnelles sont collectées et traitées soit directement (par exemple, lorsque vous vous inscrivez en tant qu’employé-e), soit indirectement (par exemple, lorsque vous inscrivez votre employé-e de maison). Si vous enregistrez votre employé-e de maison en tant qu’employeur, vous êtes responsable au sens du RGPD en ce qui concerne les données personnelles de votre employé-e. Cela signifie que vous devez informer votre employé-e que ses données personnelles seront transférées à ServiceHunter.

Nous utilisons vos données personnelles si vous nous les fournissez volontairement pour l’exécution d’un contrat, lors de l’ouverture d’un compte client ou dans le cadre d’un contact en ligne. Ces données sont utilisées par nous exclusivement aux fins de traitement décrites ci-dessous.

Nous traitons les données personnelles en particulier pour les finalités suivantes (les « finalités du traitement« ):

  • Exécution des services; les données personnelles ne sont utilisées que si vous les fournissez à ServiceHunter volontairement pour exécuter un contrat, ouvrir un compte client ou un contact. Ces données sont utilisées sans votre consentement exprès seulement pour la résiliation du contrat et le traitement de vos demandes.
  • Offre, développement et amélioration de nos services, réaménagement des services, exploitation, entretien, optimisation et sécurité du site.
  • Gestion des utilisateurs du site.
  • Communication avec vous, traitement de vos demandes de renseignements, service à la clientèle et soutien.
  • Promotion, publicité et marketing, avec des services sur mesure et un contenu pertinent.
  • Protection des utilisateurs et des tiers, ainsi que protection de nos données et sécurité du site web.
  • Contrôle de la qualité, études de marché, compilation de statistiques (p. ex. Google Analytics) et gestion de ServiceHunter.
  • Respect des obligations légales et réglementaires, application de la loi, prévention des abus et réponse aux demandes de renseignements des autorités et organismes.

Nous utilisons les données personnelles aux fins susmentionnées conformément aux bases légales suivantes:

  • Exécution du contrat
    • Offre et fourniture de nos services
  • Respect des obligations légales
  • Consentement donné à nous ou à des tiers, en particulier
    • Publicité et marketing
    • Traitement des données relatives à la santé. Si, en tant qu’employeur, vous nous fournissez les données relatives à la santé de votre employé-e de maison, vous confirmez qu’il ou elle a consenti au traitement et à la divulgation de ces données.
  • Intérêts légitimes de nous et de tiers
    • Maintien des contacts et de la communication avec les utilisateurs et les tiers
    • Suivi du comportement, des préférences et des besoins des utilisateurs, études de marché
    • Poursuite du développement et de l’amélioration de nos services, développement de nouveaux services
    • Gestion des utilisateurs, contrôles d’identité, authentifications
    • Protection des utilisateurs, de nos employé-e-s et des tiers, de nos données, secrets, infrastructures et actifs
  • Bonne gouvernance d’entreprise et développement, respect des obligations légales et réglementaires, application de la loi, procédures civiles, administratives et pénales, plaintes, lutte contre les abus, enquêtes et réponses aux enquêtes gouvernementales

Toutes les dispositions relatives à la protection des données sont détaillées dans notre déclaration de protection des données.

Je ne peux pas me connecter à mon compte quitt.account, que dois-je faire ?

Depuis le 10.12.2019, la connexion à votre quitt.account avec Internet Explorer n’est plus possible. Nous vous recommandons donc d’utiliser un autre navigateur/browser, par exemple Google Chrome.
allocations familialesindemnité journalière de maladiecongé maternitéimpôt à la source

Que signifient tous ces termes ?

Avec quitt. vous n’avez pas besoin de connaître ces termes, nous ferons le travail pour vous. Si vous voulez toujours en savoir plus sur ces termes, jetez un coup d’œil à l’ABC de notre employeur. Nous vous expliquerons les termes les plus importants.

×Close search
Rechercher